E-SANTÉ – Dépendance : vivre chez soi grâce à la domotique

Le Pôle TES se mobilise pour trouver les solutions qui aideront demain les personnes dépendantes à rester chez elles. Un enjeu à l’heure où l’espérance de vie augmente.

La domotique est l’une des solutions pour le maintien à domicile des personnes dépendantes.

 

L’allongement de l’espérance de vie va accroître le nombre des personnes en situation de dépendance(1). « Cette importante question touche à l’humain, à la santé et à l’économie », souligne Jean-Pierre Blanchère, gynécologue obstétricien et coordinateur du département e-santé et domotique du Pôle Transactions Electroniques Sécurisées (TES). Pour ce médecin, initiateur de la télémédecine régionale, l’idée maîtresse est l’autonomie. « Les personnes âgées sont mieux chez elles. La domotique (2) peut apporter des solutions à leur maintien à domicile le plus longtemps possible. » Jean-Pierre Blanchère a ainsi ciblé 3 axes majeurs (les chutes, l’alimentation et l’isolement), pour lesquels des solutions techniques peuvent être proposées. La démarche, soutenue par l’Agence des systèmes d’information partagés de santé, tombe à pic. Une étude récente, réalisée par le pôle TES, démontre que les personnes dépendantes ont une grande ouverture d’esprit face aux nouvelles technologies. Le Pôle TES, fort d’une trentaine d’entreprises impliquées sur cette thématique (Ingenico Healthcare, Digital Airways, Popsicube…), a déjà organisé deux rencontres e santé et domotique. « Le rendez-vous caennais a insisté sur l’émergence de projets R&D collaboratifs, insiste Cédric Morel-Guilloux, directeur du Pôle TES. Ils ont été identifiés par les professionnels de la santé. Aux entreprises industrielles d’apporter une solution qui, à terme, sera mise sur le marché. » Une innovation ne vaut que si elle est partagée par tous.

Jean-Pierre Blanchère, coordinateur du département e-santé et domotique du Pôle TES et Cédric Morel-Guilloux, directeur du Pôle TES

(1) Le nombre de personnes âgées dépendantes en 2040 est estimé à 1,2 million (en supposant une stabilité de la durée de vie moyenne) contre 800 000 actuellement. En France, les dépenses de santé représentent déjà près de 14% du PIB.

(2) Ensemble des technologies de l’électronique, de l’information et des télécommunications utilisées pour assurer les fonctions de sécurité, de confort, de gestion d’énergie et de communication, installées dans une maison « intelligente ».

 

CONTACT >

Pôle TES
Département e-santé et domotique
Campus Effiscience

02 31 53 63 30
contact@pole-tes.com

 

 

Ce message est également disponible en : Anglais

Partager cet article sur

Facebook

Les commentaire sont fermés.